Jeunesse

La ville peut accompagner les jeunes résidant sur son territoire dans le développement de leur autonomie, leur responsabilisation, leur citoyenneté, leurs perspectives d’avenir ainsi que dans la découverte et l’accès aux loisirs.

Notre jeunesse : une richesse 

Notre jeunesse est porteuse d’avenir et de dynamisme pour notre ville. Mais celle-ci n’est pas uniforme et sous ce vocable, on peut trouver des âges et des situations bien différentes quant au niveau de vie, à l’accès aux droits, l’éducation aux devoirs du citoyen, l’égalité des traitements devant les difficultés de la vie : accès à la culture, au sport, à la mobilité, à la santé, à l’orientation etc. Il est impératif de mettre au cœur de notre démarche l’égalité des chances et l’équité de traitement.

Un accueil de loisirs (3 ans / 11 ans / 17ans)
au cœur de chaque quartier
pour faciliter
l’organisation des familles

Aujourd’hui, la ville a perdu le lien avec une grande partie de notre jeunesse, faute d’un accès facilité aux services proposés.

Aussi, pour y remédier et en complément de la nouvelle organisation et du fonctionnement des Maisons de quartier comme proposé ici, nous ferons en sorte que les accueils et activités extra-scolaires (mercredis et vacances scolaires) puissent se tenir au sein des Maisons de quartier. Cela facilitera la vie des familles au quotidien puisque les lieux d’activités seront rapprochés de leurs lieux d’habitation.

Animateurs et équipes des Maisons de quartier, réunis au sein d’un seul et même service, travailleront de concert, tout au long de l’année, retrouvant ainsi le chemin du dialogue concerté et partagé avec les usagers, c’est-à-dire les jeunes et leurs familles.

L’été : un moment particulier 

Tous les enfants n’ont pas la possibilité de partir en vacances pendant l’été. Aussi, nous proposerons des animations festives et ludiques quinze jours au mois d’août, chaque après-midi, ouverts à toutes et tous, dans un lieu dédié (Prairie Saint-Nicolas, Lac des Prés Saint-Jean par exemple).

Après la première édition, nous évaluerons cette action afin de savoir s’il faudra la renouveler en l’état, l’améliorer ou bien en imaginer une autre afin que chacun puisse avoir accès aux loisirs pendant cette période où l’égalité des chances n’est pas toujours au rendez-vous.

Une maison pour les jeunes

En complémentarité de l’implantation de la Maison de quartier du Centre au sein des locaux de l’ancienne Banque de France, nous proposerons d’y adjoindre la création d’une maison pour les jeunes. Cela permettra par ailleurs de libérer l’espace associatif que nous aurons créé rue de la Paix (pour plus de précision, cliquez ici). Le Pôle et L’Espace Jeunesse trouveront place dans cet équipement de centre-ville, facilement accessible et identifiable.

Des espaces de convivialité, de travail, d’échanges y seront imaginés, à partir d’une réflexion que nous lancerons dès le début du mandat, et dont nos jeunes (collèges/lycées) pourront s’emparer. Nous souhaitons que cette Maison, cet espace leur convienne, leur corresponde le plus possible et réponde à leurs besoins de loisirs et de perspectives d’avenir.

On sait nos jeunes mobilisables lorsque les sujets les intéressent, les concernent et qu’ils se savent écoutés et valorisés. Nous savons que nous pourrons compter sur eux pour que nous avancions ensemble.

Une maison pour préparer son avenir

L’orientation scolaire et la découverte des métiers est une étape décisive. Certes des salons, des forums ou des portes-ouvertes d’établissement de formation existent et sont nécessaires.

Cependant, certains parents et élèves peuvent, malgré tout, se sentir démunis. 

Aussi, nous développerons de manière plus visible tout au long de l’année, au sein de la Maison des jeunes des présentations des métiers animées par des professionnels, entrepreneurs, cadres, professions libérales, commerçants, etc. pour expliquer, très concrètement leurs activités, les formations les plus adaptées à suivre, les débouchés et bien sur les perspectives de carrière et de salaire.
Porte d’entrée la Maison des jeunes pourra diriger les jeunes et leurs familles vers les professionnels de l’orientation (CIO, PIJ, Mission Locale, Fédérations de parents d’élèves, CPE etc.)

L’engagement citoyen au cœur 

S’engager au service des autres est un élément fort de cohésion sociale. Il nous faut encourager cette démarche auprès de notre jeunesse. Aussi, nous soutiendrons leur accès aux droits (droit de circuler, de travailler etc.) en contrepartie de leur investissement soit au sein de la Ville ou au bénéfice d’une association.

En échanges d’heures de bénévolat, dont le volume restera à définir, effectuées dans une association partenaire ou dans un service de la ville, nous proposerons de financer au jeune concerné tout ou partie de son permis de conduire, du BAFA ou de toute autre formation cohérente dans son cursus scolaire ou professionnel.

Cette aide viendra en complément d’autres financements existants. 

Par ailleurs, nous proposerons d’augmenter les capacités d’accueil de jeunes en recherche de stage au sein des services de la Ville afin de lutter contre les discriminations (jeunes en situation de handicap par exemple) et le manque de réseaux auquel beaucoup d’entre eux sont confrontés.

Aménagements urbains

Il est important que chacun(e) puisse s’approprier la ville dans laquelle il ou elle évolue. Aussi, chaque année, nous lancerons une consultation auprès des jeunes chalonnais(e)s afin de recueillir leurs attentes et leurs envies d’aménagements urbains (skatepark, wifi gratuit, lieux de convivialité, etc.). Chaque projet sera chiffré par les services municipaux. 

Une sélection sera organisée par un collectif de jeunes à constituer et qui devra respecter la parité filles/garçons, pour retenir le ou les projets qui seront réalisés dans l’année à venir, et dans la limite d’un budget dédié et dont le montant sera affiché de façon transparente.

Symbole

Qui mieux que nos jeunes chalonnais pour choisir le nom de baptême à donner pour le lieu qui leur sera dédié. Sous forme de consultation, nous leur demanderons de nous suggérer des idées car, nous le savons, notre jeunesse est créative !

Chaque jour à Chalon,
croyons en notre jeunesse !

En résumé, CHAQUE JOUR, CHALON ! propose de
  • rétablir l’égalité des chances et l’équité de traitement pour notre jeunesse,
  • localiser les accueils extra-scolaires au sein des Maisons de quartier, 
  • rapprocher les services Jeunesse et Maison de quartier pour une meilleure synergie au bénéfice de nos jeunes, 
  • installer une « Maison des jeunes » au sein des actuels locaux de la Banque de France, 
  • élaborer les programmes d’activités à partir des propositions que les jeunes Chalonnais porteront, 
  • participer au paiement du permis de conduire, du Bafa etc. en contrepartie d’heures de bénévolat, 
  • augmenter les capacités d’accueil de la ville pour les demandes de stage et de découverte des métiers, à partir de la 3ème, 
  • organiser régulièrement des animations pour favoriser leur orientation scolaire et professionnelle,
  • impliquer nos jeunes, filles et garçons à parité, dans les choix d’aménagements urbains qui leur seront plus spécifiquement dédiés.

%d blogueurs aiment cette page :