Éducation

La commune a la charge des écoles maternelles et élémentaires établies sur son territoire. Elle est propriétaire des locaux et en assure la construction, la reconstruction, l’extension et les grosses réparations. Elle gère les crédits d’équipement, de fonctionnement et d’entretien des écolesElle gère également, et surtout, les accueils et activités périscolaires/extrascolaires. Cela peut donc concerner les 1400 enfants inscrits en maternelle ou les 2400 en élémentaire, soit 2 600 familles.

Apprendre chaque jour à Chalon

Parce que nous croyons à l’égalité des chances, nous souhaitons accompagner nos enfants, sur l’aide aux devoirs, l’accès au sport, à la culture et à la citoyenneté. À cette fin, les bénévoles des associations (sportives, culturelles, solidaires ou mémorielles), des lycéens ou étudiants volontaires pourront prendre leur part dans les activités proposées.

En contre-partie, des aides financières ou matérielles seront allouées aux associations partenaires ainsi qu’aux lycéens et étudiants.

Les accueils ne doivent pas être des modes de gardes sans plus-value pour les citoyens de demain. Il est important que les activités périscolaires correspondent aux attentes et aux besoins tant des élèves que des parents et des enseignants.

Aussi, à chaque fin d’année scolaire, nous lancerons une consultation pour recueillir leurs souhaits afin de répondre au maximum, à la rentrée des classes suivante, à leurs attentes, par groupe scolaire.
Nous reverrons également le rythme des activités périscolaires proposées : il est essentiel que nos enfants aient plus de choix dans la pratique d’activités variées entre deux périodes de vacances scolaires.

En complément, nous inciterons les lycéens, étudiants et bénévoles volontaires, ainsi que les animateurs mis à disposition par la ville, à suivre des formations adaptées pour mieux accompagner les petit(e)s Chalonnais(e)s, tout au long de l’année.

Restauration scolaire

Parce que nous sommes républicains, respectueux des lois et des décisions de justice, parce que nous avons une conception de la laïcité ouverte sur l’autre, nous rétablirons les menus de substitution et nous introduirons de manière raisonnable, progressive et accompagnée des menus végétariens.

Nous favoriserons autant que possible les circuits courts et la découverte du goût et des saveurs, en partenariat avec les artisans et producteurs locaux volontaires.

Transition écologique

Parce que les élèves d’aujourd’hui sont les citoyens de demain, parce que la ville doit prendre sa part, nous proposerons aux écoles d’adopter un Label Ecoécole.
En lien avec les services techniques de la ville, il s’agira pour les équipes pédagogiques volontaires, de s’engager au sein de leur école à :

  • adopter une consommation plus économe et plus responsable de l’eau, des fluides et des consommables,
  • réduire et mieux gérer les déchets (tri, recyclage et revalorisation),
  • favoriser la biodiversité dans les espaces de vie,
  • s’impliquer dans la promotion des droits et des devoirs des familles.

Patrimoine bâti

La ville compte 19 groupes scolaires. Les bâtiments de nos écoles ayant besoin constamment d’évoluer, nous serons transparents sur le plan pluriannuel d’investissement, établi en partenariat avec les écoles maternelles et élémentaires.

  • Économie d’énergie,
  • Embellissement des extérieurs,
  • Végétalisation,
  • Accessibilité,
  • Accès aux équipements numériques,
  • Adaptation des bâtiments aux conséquences du réchauffement climatique telle que la canicule,
  • Sécurisation des bâtiments et des abords,
    Etc.

Nous nous engagerons dans une démarche de réalisation d’étiquettes énergies (un code couleur associé à une lettre qui donne une idée de la consommation énergétique d’un bâtiment), afin de mesurer l’évolution énergétique des bâtiments scolaires et de prendre des mesures correctives.¶

Tranquillité publique

La sécurité est la première des libertés. Nous renforcerons les présences des agents municipaux lors des heures de début et de fin de cours, en cohérence avec la politique publique menée au titre de la tranquillité publique.

Et de manière innovante, nous proposerons à des personnes inscrites dans un parcours de retour à l’emploi de prendre part à ces missions, avec le concours de partenaires volontaires (régies de quartiers, associations solidaires…).

Conditions de travail

Parce que les ATSEM (Agents Territoriaux Spécialisés des Ecoles Maternelles), et les Agents d’Entretien (écoles élémentaires) exercent des métiers exigeants, il est important de faciliter leurs missions. Aussi, nous investirons progressivement dans du matériel adapté (chaises, tables à langer etc.) et renforcerons leur accompagnement dans leurs pratiques professionnelles.

Partenariats

Si les élus municipaux siègent dans les conseils d’école, il apparait que, parfois, cela ne suffit pas. Aussi, nous proposerons aux équipes pédagogiques et de direction volontaires, de nous réunir, sous forme de séminaire (ateliers thématiques, mini-conférence, temps d’échanges et de débats), une fois par an, afin de faire le point sur l’ensemble des questions qui font leur quotidien et pour lesquelles la ville est partie prenante.

Chaque jour, à Chalon, nous construirons les conditions les plus favorables possibles pour l’accès à l’éducation et à la citoyenneté, pour toutes et tous.

En résumé, CHAQUE JOUR, CHALON ! propose de
  • développer l’aide au devoir en partenariat avec les associations, lycéens et étudiants,
  • rétablir les menus de substitution et introduire des menus végétariens,
  • créer un Label Ecoécole,
  • adapter et rénover les bâtiments scolaires,
  • renforcer la sécurisation des entrées et sorties d’école,
  • mieux collaborer avec les équipes pédagogiques.
%d blogueurs aiment cette page :